Barley & Poppies

MAYDAY, ici la Terre - Bande annonce

  • durée: 18'00, année: 2020, ISWC: T-704.204.976.0

Le contexte:

Juillet 2019, en pleine canicule, la jeune militante écologiste suédoise Greta Thunberg vient en France et dénonce la procrastination des dirigeants politiques et économiques pour appliquer des mesures afin de ralentir le réchauffement climatique. La Terre est en danger mortel. Tels les pilotes d’un avion qui tombe, les scientifiques ont même calculé l’échéance fatale. « Mayday, mayday » est le code radio international de détresse des navires et aéronefs en perdition.

Le concept:

Aperçu du globe terrestre et zoom sur de grandes villes enfumées. Gravement, la jeune messagère implore. Insouciance des comportements, indifférence pour la misère, frénésie de records, la perversion financière en toile de fond, puis le crash. Extinction, silence, chute en perdition, effarement, détresse. Puis, selon un destin fictif, passage d’un monde à l'autre, en recommençant depuis les origines terrestres et la naissance de la vitalité.

La démarche du réalisateur:

Charles-Edouard Platel est compositeur de musique électroacoustique. Pour réaliser ses œuvres de musique concrète, il utilise des outils numériques pour transmuter des sons captés sur le terrain en sons inouïs, qui sont alors détachés de la cause qui les a produit. Puis les sons sont arrangés, mixés et fixés sur support pour être diffusés en concerts publics: « le cinéma pour l’oreille ».
Depuis quelques années il expérimente une approche similaire dans le domaine visuel, en retouchant clichés et films afin de produire des sensations optiques au delà de la signification des sujets d’origine. Alors les images et les sons, les noirs et les silences, peuvent être composés ensemble, les uns n’étant pas l’accompagnement ou l’illustration des autres.  Réunis dans un orchestre commun, ils proposent au spectateur/auditeur une expérience sensible pluri-sensorielle et multidimensionnelle.

Matériel sonore: synthèse sonore numérique, musique concrète, avec utilisation de sons de Luc Ferrari mis à disposition par l'association PRESQUE RIEN (remerciements à Brunhild Ferrari).

Matériel visuel: photographies et films de l'auteur, fragments de vidéo pêchés sur le web plus pour les ondes lumineuses qu'ils rayonnent qu’en fonction de leurs récits propres.