En 2007, Charles-Edouard Platel réactualise et publie « "Musique imaginaire" » comme livre imprimé, incluant de nombreuses photographies personnelles illustratives des correspondances entre le sonore et le visuel. L’accès libre et gratuit au livre via le site imagimuse.net est conservé. Il est exploité journellement par divers internautes francophones.

Avec ce fil conducteur, il a créé une quarantaine d'œuvres à son catalogue, qui comprend à la fois des œuvres à entendre en concert et des musiques intégrées dans des installations ou expositions d'art plastique. Il a ainsi coopéré avec les peintres Rui Prazeres, Srecko Boban et Gomès, les plasticiennes Béatrice Carré, Cécile Dachary, K-rol Cordier et Catherine Seznec, le photographe Michel Di Maggio, la sculpteur Isabelle Fauve-Piot. Il a aussi composé plusieurs pièces récréatives, pédagogiques ou amusantes et quelques vidéos.

A ce jour il a produit sept albums CD: IMAGIMUSE / 1 en 2008, IMAGIMUSE / 2 en 2009, IMAGIMUSE / 3 - Poèmes anachroniques en 2011, IMAGIMUSE / 4 - Destinations inouïes en 2013, MIGRATION en 2015,  VIBRATION en 2016 et SABLES en 2017.

Ses œuvres sont interprétées en public sous forme de concerts électroacoustiques spatialisés, dont récemment:

Certaines pièces de son répertoire ont été remarquées:

  • « le Narval électrique », sur le thème de Jules Verne, est sélectionné dans le cadre de l’œuvre Ouverte du festival IMEB en 2005
  • « Sawlogy » (ou « de la langueur des scies »), est sélectionné dans le même cadre, sur le thème de la mélancolie en 2007, et en outre obtient le second prix du concours Musica Nova (Prague) en décembre 2007.
  • le « Grand Soir » est aussi créé en 2008 pour l’œuvre ouverte à l'IMEB , sur le thème de la révolution.
  • "Wave surfing" est radiodiffusé en janvier 2009 dans l'émission "Electrainde Nuit" produite par l'INA-GRM sur France Vivace
  • "Rite Funèbre", partie 4 de la suite "Youmonté", est radiodiffusé en mai 2009 dans l'émission "Electromania" produite par l'INA-GRM sur France Musique.
  • "Metamorphosonic", partie 3 de la suite "Coïncidence"est finaliste du concours Musica Nova (Prague) en décembre 2009.
  • Un extrait de '"Rêverie sans mesure", partie 2 de la suite "Coïncidence", est radiodiffusé dans "Electromania" en décembre 2009.
  • En octobre 2011, "Musicalité des sens", partie 1 des "Transmutations acousmatiques", est radiodiffusé dans "Electromania", et "Mémoires d'un œuf", partie 1 des "Poèmes anachroniques", sur le programme de Radio Libertaire "Epsilonia", qui reçoit en 2013 C.E. Platel pour une émission présentant plusieurs de ses oeuvres, sources d'inspirations et thèmes de recherche.
  • "Batailler", partie 4 de la suite "Migration", est radiodiffusée en novembre 2015 dans l'émission "Electrain de nuit" produite par l'INA-GRM sur France Musique, tandis que la partie 1 "Exode" est diffusée en mars 2016 dans le programme de Radio Libertaire "Epsilonia".